Parmi les sujets d’actualité qui ont tendance à froisser, on retrouve souvent la hausse du prix de l’essence. En effet, le diesel a dépassé le sans-plomb en termes de prix et les augmentations ne cessent pas depuis plusieurs années. Alors de plus en plus de personnes se posent des questions concernant leur voiture, faut-il encore opter pour une voiture fonctionnant à l’essence ou au diesel ? Ou bien faut-il acheter une voiture hybride ?

Il faut savoir qu’actuellement, en France, on compte plus de 105 000 voitures hybrides, dont environ 15 000 voitures hybrides rechargeables. De nombreux français semblent déjà avoir opté pour cette solution. Certes, elle présente de nombreux avantages économiques et écologiques. Cependant, la voiture hybride présente aussi quelques inconvénients. Pour vous aider à y voir plus clair, E-Motors, importateur et mandataire de véhicules neufs et d’occasion, vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les voitures hybrides. Et afin de vous prouver que l’achat d’une voiture hybride est un investissement intéressant et rentable, E-Motors va répondre à plusieurs questions pertinentes :            

                  - Comment fonctionne une voiture hybride ?
                  - Existe-t-il plusieurs types de voitures hybrides ?
                  - Quels sont les principaux avantages et inconvénients de la voiture hybride ?
                  - Faut-il opter pour l’achat d’une voiture hybride d’occasion ?
                  -Quelles sont les meilleures voitures hybrides en 2019 ?

Qu’est-ce qu’une voiture hybride ?

La voiture hybride cumule deux sources d’énergie pour fonctionner correctement. Il s’agit de l’électricité et de l’essence. Comme pour n’importe quelle voiture fonctionnant à l’essence, lorsqu’elle démarre, le moteur de la voiture hybride se met en marche. Il est alimenté par des batteries ou par des supercondensateurs.

Lors de fortes accélérations ou au-delà d’une certaine vitesse, un second moteur, à combustion thermique, prend progressivement le relais jusqu’à remplacer entièrement la batterie. La gestion des deux moteurs est complexe. C’est pourquoi elle est confiée à un ordinateur de bord qui analyse la vitesse, la pente, la charge des batteries et le freinage pour répartir l’effort. Lors du freinage ou d’une descente, une partie de l’énergie est récupérée afin de recharger les batteries du moteur hybride. Sur certains modèles, ces batteries peuvent également être rechargées sur secteur, en procurant une plus grande autonomie électrique.

La voiture hybride permet ainsi de conduire sans solliciter constamment le moteur thermique classique. Cette technologie permet de réduire considérablement les émissions de CO2, tout en conservant de nombreux avantages d’une voiture classique. Le système hybride est spécialement conçu afin de favoriser le fonctionnement de la batterie plutôt que le fonctionnement du moteur à essence.

Quelles différences entre les voitures hybrides et les voitures hybrides rechargeables ?

Comme nous venons de l’expliquer, le fonctionnement d’une voiture hybride combine l’utilisation d’un moteur classique à essence ou diesel avec l’utilisation d’une batterie, aussi appelée bloc électrique. On distingue alors deux familles de voitures hybrides : les rechargeables et les non rechargeables.

En ce qui concerne la voiture hybride « classique », aussi appelée « full hybrid » en anglais, son fonctionnement est limité. En effet, l’utilisation du bloc électrique peut se faire sur quelques kilomètres seulement, après quoi, il sera à nouveau combiné au moteur thermique. Les capacités de la batterie électrique sont donc assez limitées, même si elles permettent tout de même certaines économies en termes de carburant.

En revanche, pour ce qui est de la voiture hybride rechargeable, autrement appelée « plug-in hybrid », les capacités du bloc électrique sont nettement meilleures. Elle propose une batterie plus autonome et une possibilité de rouler plus longtemps sans aucune sollicitation du moteur. La voiture hybride rechargeable permet de conduire convenablement sans dépasser les 60 km/h, elle est donc idéale en zone urbaine. Elle est même capable de dépasser les 110 km/h uniquement grâce à la batterie. Au-delà de cette vitesse, le moteur thermique prend automatiquement le relais.

Découvrez la Kia Optima ici

Quels avantages pour la voiture hybride ?

En fonction de vos habitudes et de l’utilisation que vous avez de votre voiture, vous trouverez cela intéressant ou non de passer à l’hybride. Mais pour mieux vous aider à faire votre choix, nous vous proposons de vous exposer les principaux avantages et inconvénients de ce type de voiture.

L’avantage premier d’une voiture hybride réside dans sa faible consommation de carburant, que ce soit diesel ou essence. En effet, la consommation moyenne de carburant avec une voiture hybride est d’environ 4L / 100 km contre au minimum 6L / 100 km pour une voiture ordinaire. Par ailleurs, l’énergie cinétique générée au moment du freinage est utilisée pour alimenter la batterie, ce qui n’est pas le cas pour les voitures fonctionnant uniquement au carburant. Par la suite, elle présente aussi des coûts d’entretien plus modérés qu’une voiture classique. Le constructeur Toyota est notamment très reconnu pour la fiabilité de ses voitures hybrides. Ainsi, elle est globalement plus économique à l’utilisation. De plus, la voiture hybride présente un véritable confort de conduite, elle s’avère plus silencieuse et plus fluide dans sa conduite. Enfin, il faut savoir que les véhicules hybrides s’adaptent parfaitement au remplacement du diesel ou du sans plomb par du bioéthanol, aussi appelé E85. Beaucoup plus économique, il s’avère très performant sur les véhicules hybrides qu’ils l’adoptent très rapidement, sans nécessiter d’installer un boîtier spécifique.

La Toyota Prius à découvrir sur cette page

Quels inconvénients pour la voiture hybride ?

Même si la voiture hybride présente de nombreux avantages, quelques inconvénients sont tout de même à relever avant de vouloir acheter ce type de véhicule. 

Tout d’abord, il est important de prendre en compte l’investissement initial, plus conséquent que pour une voiture ordinaire. Il faut compter environ 20 % de plus par rapport à un prix d’achat neuf. Si vous souhaitez acheter une voiture neuve, il faudra donc y mettre le prix. Cependant, certains mandataires automobiles tels que E-Motors, proposent des voitures hybrides à des prix abordables, permettant ainsi d’accéder à des véhicules plus propres avec un investissement initial correct. Et comme nous l’avons mentionné plus haut, les coûts d’entretien et de carburant sont considérablement réduits. Il faut donc penser à un investissement sur le long terme, d’autant plus que les voitures hybrides ont une durée de vie plus longue.

Autre désavantage, on parle ici du poids de la voiture, souvent supérieur. En raison d’un équipement plus lourd au niveau de la motorisation, le poids de la voiture est augmenté. Mais le réel problème de la voiture hybride est d’ordre financier. En effet, le gouvernement encourage les Français, par de nombreux moyens, à opter pour des voitures moins gourmandes en carburant. Ainsi, de nombreux automobilistes bénéficient d’un bonus écologique. Malheureusement, ce bonus ne s’applique pas aux voitures hybrides. En attendant l’apparition de subventions gouvernementales pour les voitures hybrides neuves, il peut être préférable d’opter pour une voiture hybride d’occasion.

Acheter une hybride d’occasion, est-ce une bonne idée ?

En raison d’un prix initial élevé, il est facilement compréhensible de vouloir se diriger vers l’achat d’une voiture hybride d’occasion. Mais est-ce réellement une bonne idée ? Sont-elles fiables ? Sont-elles réellement plus avantageuses économiquement ? C’est ce à quoi répond le spécialiste de l’automobile, E-Motors.

Bien choisir le constructeur automobile

Globalement, que les voitures hybrides soient neuves ou pas, elles sont reconnues comme étant très fiables. En effet, les principaux constructeurs automobiles qui se sont lancés dans l’hybride ont tous été félicités pour leurs voitures fiables et durables dans le temps. Pour la plupart d’entre eux, il s’agit des constructeurs japonais : Toyota et Lexus. En matière de véhicules hybrides, on peut aisément affirmer que Toyota règne sur le marché. En effet, le constructeur japonais est le premier à avoir commercialisé une voiture hybride avec la fameuse Yaris en 1997. Et depuis plus de vingt ans maintenant, Toyota s’affirme comme étant le leader dans le domaine des voitures hybrides. Ainsi, la Yaris hybride a prouvé au fil des années sa fiabilité. Sur le marché de l’occasion, il est donc largement envisageable d’opter pour un véhicule hybride de marque japonaise. En revanche, les constructeurs français sont plus à la traîne, notamment Peugeot qui présente une fiabilité limitée en matière de véhicule hybride.

Pour découvrir la Toyota Yaris Hybride, cliquez ici

Un investissement sur le court terme…

Comme nous l’expliquions auparavant, les hybrides présentent un coût initial élevé, souvent environnant 20 % de plus que les modèles classiques. Et malheureusement, pour la plupart des modèles, ils baissent très peu en valeur avec le temps. Ainsi, après 5 ans d’utilisation environ, une citadine comme la Yaris ou une compacte comme la Auris perdront toutes deux environ 30 % de leur valeur initiale. A titre de comparaison, une citadine roulant à l’essence, telle qu’une Renault Clio, sur la même période, elle peut perdre jusqu’à 45 % de sa valeur.

… Mais des économies sur le long terme

Effectivement, si autant de Français envisagent de passer à l’hybride, c’est bien car il y a des avantages économiques. Certes, l’investissement initial peut être assez élevé, pourtant on s’aperçoit que les coûts d’entretien sur le long terme sont bien moins importants. Tout d’abord, cela est lié à la consommation globale de la voiture hybride. Cette dernière consomme moins qu’une voiture ordinaire, et cela peu importe le modèle ou la marque de véhicule hybride. Pour la plupart d’entre elles, la consommation moyenne varie entre 3,7L / 100km pour les petites citadines et 6L / 100km pour les SUV. Tandis que les véhicules équivalents en essence ou en diesel avoisinent plutôt une moyenne entre 4,3L / 100km et 8,5 L / 100km. Une différence non négligeable qui se fait sentir sur le budget d’un automobiliste. Par ailleurs, il est important de souligner que les coûts d’entretien sont également moins élevés. La plupart des pièces telles que les plaquettes et les disques de frein présentent une durée de vie plus longue. Il en va de même pour les pneus. L’hybride est donc un investissement plus que rentable si l’on observe son coût et ses frais sur le long terme. De plus, si vous souhaitez revendre votre véhicule hybride, son prix de rachat est intéressant puisque la perte de valeur d’une hybride est relativement lente. Vous pourrez ainsi la revendre à un prix avantageux.

Quels sont les meilleurs modèles hybrides en 2019 ?

Plus de 20 ans sont passés depuis la sortie de la première hybride, commercialisée par Toyota. Et on peut affirmer sans problème que l’offre de véhicule hybride est maintenant largement diversifiée. En France, on ne compte pas moins d’une vingtaine de modèles commercialisés en 2019, toutes marques confondues.

Toyota, l’indétrônable
Evidemment, premier arrivé sur le marché, le constructeur japonais a su rapidement développer sa gamme de véhicules hybrides. Toyota est encore la seule marque à proposer une citadine hybride, avec la fameuse Yaris. Mais au total, ce n’est pas moins de seize modèles qui sont vendus par Toyota et Lexus. Pour les modèles qui ont le mieux fait leurs preuves, on peut citer la berline Prius et le SUV Rav-4.

Le Toyota RAV4 à découvrir d'urgence ici

Kia et Honda, les fabricants coréens se défendent bien
Arrivés un peu plus tard sur le marché, les deux constructeurs sont néanmoins parvenus à acquérir une certaine crédibilité en termes de véhicules hybrides. Kia se défend bien avec la berline Optima et le SUV Niro. Quant à Honda, le fabricant propose 4 modèles différents allant de la citadine, à la compacte familiale en passant même par la vraie sportive.


Pour découvrir le Kia Sportage, rendez-vous ici

Les allemands toujours dans la course
En ce qui concerne les constructeurs européens, les marques allemandes ont tendance à se démarquer en ayant pris plus rapidement le virage de l’hybride. En effet, chez Audi on retrouve la A8 et le Q5 disponibles en version hybride. Pour BMW, les déclinaisons de l’ActiveHybrid permettent de bénéficier d’un choix intéressant parmi trois modèles performants. Mercedes présente également trois modèles hybrides. Enfin, Porsche ne fait pas d’exception avec la Panamera S Hybrid et le Cayenne S Hybrid.