Suite à l’annonce du gouvernement, un nouveau barème concernant le malus écologique a été publié et des augmentations sont à prévoir. Qui sera concerné ? Quand ? Quels sont les changements à prévoir ? A quel prix roulera-t-on en 2020 ? Voici ce à quoi vous attendre !

LE MALUS ÉCOLOGIQUE KESAKO ?

Le malus écologique est une technique utilisée par le gouvernement pour inciter les consommateurs à acheter des véhicules moins polluants.

Ainsi, avec des incitations fiscales appelées « bonus » et « malus », les acheteurs d’automobiles doivent payer un certain montant si le véhicule acheté rejette un nombre de g/km de C02 abusif, selon les critères définis par le gouvernement.
A contrario, celui-ci se voit octroyer une aide financière appelée « bonus » sur son achat de son futur véhicule s’il achète un véhicule considéré plus « green ».

Ce système a pour but de modifier les comportements d’achat des français, de renouveler petit à petit le parc automobile français avec des véhicules moins polluants et d’inciter les constructeurs automobiles à innover et construire des véhicules plus propres pour l’environnement.

LES CHANGEMENTS ATTENDUS

Pour l’année 2020, le gouvernement a décidé d’être plus sévère qu’auparavant.

Le malus écologique qui s’appliquait aux véhicules rejetant plus de 117g/km de CO2, s’appliquera dorénavant dès 110g/km de CO2 dès janvier 2020 puis dès 138g de CO2/km dès mars 2020.

En exemple, un véhicule rejetant 120g de CO2/km se voyait appliquer un malus de 50€ en 2019 contre 260€ dès janvier 2020 et un véhicule rejetant 150g de CO2/km verra son malus passer de 1613€ en 2019 à 3784€ dès janvier 2020.

La taxe écologique est d’autant plus sévère que l’Europe a affiché son souhait d’imposer un seuil moyen de 95g/km de CO2 dès 2021. Un vrai défi pour les différents pays dont la France compte bien être l’exemple.

Et le bonus écologique dans tout ça ? Il resterait inchangé et s’élèverait toujours à 6000€ pour les véhicules électriques.

DÉCOUVREZ LE NOUVEAU BARÈME

Il faut savoir qu’une première grille tarifaire entrera en vigueur dès le 1er janvier et jusqu’au 29 février 2020, et sera suivie d’une deuxième grille tarifaire du 1er mars jusqu’au 31 décembre 2020. Cette double révision s’explique par l’application du nouveau protocole d’évaluation des émissions à gaz polluants nommé WLTP en milieu d’année par le gouvernement français.

Découvrez ci-dessous le nouveau barème du malus écologique pour l’année 2020 :

Dès janvier 2020
Inférieur à 110g de CO2/km -> 0€
110 g de CO2/km -> 50€
120 g de CO2/km -> 260€
130 g de CO2/km -> 818€
140 g de CO2/km -> 1 901€
150 g de CO2/km -> 3 784€
160 g de CO2/km -> 6 724€
170 g de CO2/km -> 10 980€
180 g de CO2/km -> 16 810€
185 g de CO2/km et plus -> 20 000€

Dès mars 2020
Inférieur à 138 g de CO2/km -> 0€
138 g de CO2/km -> 50€
140 g de CO2/km -> 100€
150 g de CO2/km -> 310€
160 g de CO2/km -> 983€
170 g de CO2/km -> 2 205€
180 g de CO2/km -> 4 279€
190 g de CO2/km -> 7 462€
200 g de CO2/km -> 12 012 €
210 g de CO2/km -> 18 188 €
Supérieur à 213 g de CO2/km -> 20 000€


Catégorie : Mandataire automobile
Partager